Avant de prendre le papier

Des soupirs glissés entre les lettres,

nul n’a entendu.

Des mots boiteux

trébuchent, se redressent

Dans le trou béant d’un regard fatigué

Dans les pénombres dessinées par le remord

Sur un visage

Dans la décrépitude

 

Une phrase haletante.

Menacée d’oubli avant d’être accouchée

sur le dos de la feuille.

Destinée au désaveu,

abandonnée.

Fallait-il qu’elle se délivre des lèvres apeurées

Fallait-il qu’elle parle avant de prendre le papier

[cornescorchees­]tumblr_o0jth6Teb81tnpy64o1_1280.jpg

Avant de prendre le papier

2 réflexions sur “Avant de prendre le papier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s