Le temps des siestes grenadines

Il est un temps en Tunisie qu’on appelle le temps des siestes grenadines. On dit que les grenades mûrissent lorsque les après-midis d’automne retrouvent dans un geste de nostalgie les chaleurs estivales. Comme l’été indien. L’été tunisien ne part pas avant de rappeler ses couleurs caniculaires. Le soleil tape fort entre midi et quatre heures, les petits matins et les nuits se voilent d’humidité iodée. Pour s’installer, l’hiver prend le jour par ses extrémités. La chaleur lui résiste jusqu’au fond des mers. Les trompettes des midis d’octobre sont meilleures du côté de la banlieue sud de Tunis, les pins d’Alep du mont Ba’al Kornine envoient leurs odeurs sur les côtes. Les fragrances marines des siestes grenadines sont masculines. Elles embaument les corps du jour et emportent les âmes seules dans leurs sillages. [cornescorchees­]

wordpress

 

Le temps des siestes grenadines

2 réflexions sur “Le temps des siestes grenadines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s